Previous events

Caroline Ehret - ondes Martenot

Église du Temple Neuf, Strasbourg

Bach to the future L’art de la fugue revisité

Source d’inspiration inépuisable, énigme éternelle, mathématique musicale, l’Art de la Fugue de Jean-Sébastien Bach, ne cesse d’intriguer et de passionner. Commencé probablement en 1740, Bach y travaillera jusqu’à sa mort, dix ans plus tard, la laissant aux générations futures, comme un testament inachevé. Le festival A Cœurs Battants, vous propose de (re)-découvrir l’Art de la Fugue, revisité par des instruments inventés bien après la mort du compositeur: ondes Martenot, marimba, harpe classique, beatbox et musique assistée par ordinateur, se succèderont, se mêleront, pour offrir à l’auditeur, une écoute nouvelle. Un clavecin tout de même, fera entendre sa voix, tel un retour aux sources.

Jérôme Mondésert (clavecin), Tioneb (beatbox) Caroline Ehret, Jacques Tchamekerten, Monique Pierrot, Thomas Bloch (ondes Martenot), Trio Baka (percussions), Guido Pedicone (musique assistée par ordinateur), Pauline Haas (harpe)

Caroline Ehret - ondes Martenot

La Coupole, Markthalle - Basel, Steinentorberg 20, Basel

«Projet de la mosaïque lumineuse de la coupole du temple» de Ivan Wyschnegradsky

Affirmation Du Paradoxe Ethique : Ondes, 2 voix d'hommes, 6 pianos accordés en 1/4, 1/6 et 1/12 de tons

Le dôme en béton armé de 60 mètres de large et de 28 mètres de haut a été construit il y a exactement 90 ans. C'est l'un des plus grands dômes en porte-à-faux du monde. Les œuvres d'Ivan Wyschnegradsky et l'hommage rendu au compositeur russe par Edu Haubensak sont présentés sur six pianos à queue accordés par microtons. Dans le même temps, le dôme expansif est éclairé par une installation lumineuse unique. Les propres couleurs de Wyschnegradsky seront également présentées. Ils se connectent au monde sonore idiosyncratique de la musique microtonale - exactement comme le compositeur l’avait déjà dessiné et conçu comme une utopie en 1943.

Caroline Ehret

CSI Lugano, Lugano

Les trois petites liturgies de la présence divine, Olivier Messiaen. Direction Arturo Tamayo

20 Jahre Percussion Art Ensemble Bern

Reberhaus, Uettligen

„Nri/mimicri" from Charles Uzor, for ondes Martenot, percussion quartet and tape

53rd Music Festival Opatija

Hotel Imperial, Opatija

Stanko Horvat : Trialogue for ondes Martenot